En long, en large et en travers (3/3)

Ou 30 questions à se poser pour travailler sur la vie d’un ancêtre

Suite et fin du Challenge #Généalogie30, ou le voyage à travers la vie de Léa Lucie Moulé, mon arrière-arrière-grand-mère. Pour revoir la première partie ou repasser par la boussole c’est par ici. Pour relire l’acte 2 c’est par là.

Jour 21 : Qui était sa mère ?

Jour 22 : Quelle était sa fratrie ?

Henri Hippolyte Moulé « junior » : ou les mésaventures d’un collatéral qui te donnent envie d’en savoir plus. Un parcours de vie qui fera probablement l’objet d’une enquête future.

Jour 23 : Avait-elle des relations avec les autres membres de sa famille ?

Jour 24 : Pouvez-vous retracer sa généalogie sur quatre générations ?

Pas jolie jolie cette présentation des ancêtres de Léa… On arrive sur des journées un peu plus chargées qu’en début de confinement, et des heures de loisirs raccourcies.

Jour 25 : Quelle était sa religion ?

Jour 26 : Votre ancêtre chez le notaire.

Le clin d’œil à l’actualité du moment ; mais aussi la perspective d’aller consulter ces documents notariés – quand l’actualité du moment voudra bien nous rouvrir les archives 🙂

Jour 27 : Avez-vous des photos de votre ancêtre ?

Jour 28 : Quels étaient ses repas ?

Jour 29 : Y-a-t-il une histoire qui se transmet sur cette ancêtre ?

Réflexion personnelle au moment de faire cette diapo : elle est bien sympa cette ancêtre d’avoir choisi de distribuer des friandises dont le code couleur colle pile-poil au design choisi pour la présentation !

Jour 30 : Comment a-t-elle participé à la vie de la communauté ? (conseil municipal, cahier de doléance, sage-femme, etc).

Et là je ne me félicite pas puisque je me rends compte que j’ai déjà utilisé cette photo sur une diapo précédente. Ce ne sont pourtant pas visuels qui manquent sur cette branche ! Pas grave, elle est sympa cette photo, et puis il y a notre pépère dessus, avec son ballon – remarque destinée à ceux qui ont des problèmes de boussole 😉

Voilà c’est fini… Un mois passé avec Léa Lucie Moulé. Quelques découvertes qui seront le point de départ de nouvelles recherches, et surtout l’acquisition d’un nouveau petit trésor : une carte postale / photo prise à Saclay (91), repérée suite à l’exploration des recensements qui m’ont menée jusqu’à cette commune. Le nom de mes ancêtres apparaît clairement sur la façade de l’auberge.

_______________________________