S comme SCHEFFER

Bienvenue à la forge ! Encore une de mes photos favorites pour conclure la troisième semaine du ChallengeAZ, une de ces images sur lesquelles le décor est tout aussi intéressant à découvrir que les protagonistes, comme le bureau de la lettre B, ou l’usine de la lettre O. Jean-Pierre Scheffer (1857–1922), le grand-père paternel de notre grand-mère Paulette est présent sur cette photo. Né Johannes Peter à Dudelange au Luxembourg, il fut effectivement forgeron et maréchal-ferrant. Ses ancêtres gravitent autour de la frontière entre Moselle et Luxembourg. Ce n’est pas la branche la plus simple à remonter, ni à étudier… je crains même que ça passe en Allemagne à un moment ou un autre. Issu d’une fratrie de sept enfants dont au moins deux se sont éteints en bas âge, il aura lui-même deux garçons et une fille de son mariage avec Maria Elizabeth Gillet (1861-1942), une Meusienne de Revigny-sur-Ornain, tous nés en France.

Sur cette photo est annoté le nom de notre arrière-arrière-grand-père, cependant je ne peux à ce jour vous le désigner. Mon petit jeu du « zoom » « dé-zoom » avec d’autres images plus récentes, sur lesquelles il est formellement identifié, ne m’amène pas cette fois-ci à livrer une conclusion satisfaisante. Quoiqu’il en soit, une identification post-confinement devrait être possible ; elle pourrait ainsi être le point de départ d’un futur article dans lequel j’en profiterai pour essayer de vous démêler les fils géographiques de cette branche familiale qui, contrairement à ce que l’on a souvent raconté, n’est pas enracinée au Luxembourg – au stade de mes recherches actuelles.