F comme (les trois) FRÈRES

Voici la première photo de cette petite collection challengesque prise dans le studio d’un photographe professionnel, Louis Martin – 52 faubourg Saint Martin à Paris. Nous retrouvons pour l’occasion notre branche maternelle car figurent ici avec ses deux frères, notre arrière-grand-père Louis Meyer (1894-1965), le père de notre grand-père Jean. C’est le plus jeune de ce trio ; il se tient debout à droite et est vêtu d’une chemise claire. L’aîné des frères Georges Léon (1887-1962) est assis. Debout au second plan pose Jean Marcel, décédé prématurément à l’âge de 17 ans. Pour ceux qui ont suivi ce ChallengeAZ depuis le début, nous sommes aujourd’hui avec les enfants de mes ancêtres au visage inconnu, Claire Audibert et Johannes Meyer. Cette fratrie n’est pas complète ; il manque en effet l’aînée, Jeanne (1884-1951), probablement déjà partie mener sa vie hors du foyer familial, et un garçon décédé en nourrice à l’âge de 5 mois, Georges. Louis et Georges Léon suivront les pas de leur père, tailleur de pierres et seront marbriers, tandis que Jeanne tiendra une boutique de fleuriste.

Je ne peux m’empêcher chaque fois que je regarde cette photo de me dire que les trois garçons ne se sont certainement pas dit un jour « tiens, allons donc chez le photographe nous faire tirer le portrait ». Disparus après Jean Marcel, leurs parents Claire et Johannes étaient donc encore en vie à ce moment-là, et ne devaient sûrement pas être bien loin… Pourquoi n’en ont-ils pas profité pour faire aussi un cliché de leur couple ? Et si une telle photo existait, où a-t-elle pu bien passer ?…