M comme MOULT (récompenses)

Comice Agricole et Viticole de l’Arrondissement de Sens
Diplôme de Lauréat

Le Comice Agricole et Viticole réuni en Assemblée générale, sur le rapport de la Commission des Fermes a décerné un 1er Prix : Médaille de Vermeil, offerte par Mr le ministre de l’Agriculture à Mr Lecomte Edmé à La Bretelle Saint Sérotin et lui a remis le présent diplôme. Pont-sur-Yonne, le 10 juin 1906.

Le Comice Agricole et Viticole réuni en Assemblée générale, sur le rapport de la Commission des Familles agricoles a décerné une médaille d’or ou une somme de 100ƒ à Mr Lecomte Edmé Hector à La Bretelle, commune de Saint Sérotin, père de 10 enfants élevés dans les travaux agricoles et lui a remis le présent diplôme. Pont-sur-Yonne, le 10 juin 1906.

Nous avions quitté Edmé Hector Lecomte, notre arrière-arrière-grand-père en juin 1901 (voir lettre A) alors qu’il recevait un Prix d’Arboriculture. Il semble qu’il ne se soit pas assis sur ses lauriers, et que la journée du dimanche 10 juin 1906 fut particulièrement intense pour lui, et très certainement sa famille. Il reçoit en effet deux prix du Comice Agricole, celui gratifiant les fermes, et celui des familles agricoles, rien que ça !

J’ai toujours évoqué la fratrie de douze en parlant des enfants d’Edmé, par habitude. Si seulement dix enfants sont mentionnés sur le deuxième diplôme, c’est que la petite Berthe ne vécut qu’un mois en 1885, et que Fernande s’est accrochée à la vie cinq petits mois en 1888.

Sur le recensement de 1906, Edmé vit toujours avec son épouse Ernestine Célinie RIGAULT, dans sa ferme isolée à La Bretelle, propriété qui lui vaut cette multitude de prix. Sa belle-mère Marie Julie LASNIER n’apparaît plus et pour cause, elle s’est éteinte en 1904. Il reste au domicile ses deux plus jeunes enfants, Zoé (12 ans) et Elise (2 ans). Les aînés sont déjà mariés, les suivants ne sont pas présents au moment du recensement, ou travaillent dans d’autres fermes. Après une vie dédiée à la terre, Edmé quittera ce monde en avril 1932. Son épouse le rejoindra quelques douze ans plus tard.

Cette année-là  (1906)
Armand Fallières est Président (1906-1913).
Catastrophe de Courrières (mars).
Grand tremblement de terre de San Francisco (avril).
Naissances de Leonid Brejnev (décembre) et de Joséphine Baker (juin) ; décès de Cézanne (octobre) et Pierre Curie (avril).

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s