L comme (un peu de) LITURGIE

PRÉCIEUX SOUVENIR DES 3 PROMESSES
Tel est le titre du document au centre,
celui de gauche n’en ayant plus, et le troisième n’en ayant pas.

Voici pour clore la deuxième semaine du Challenge trois souvenirs d’une éducation catholique qu’ont suivie nos ancêtres et collatéraux. Les documents sont impressionnants, mesurant entre 50 et 60 cm dans leur longueur.

Le premier à gauche est celui de Maria GILLET, notre arrière-arrière-grand-mère (qui épousa notre forgeron luxembourgeois). Je soupçonne le certificat de s’être fait grignoter le sommet par quelques rongeurs peu respectueux ; le découpage étant bien net, j’imagine qu’un gardien dudit papier aura tenté de limiter l’apparence des dégâts avec une paire de ciseaux. Maria a été baptisée en janvier 1862, sa première communion eut lieu en mai 1872 et elle fut confirmée un an après, mois pour mois. Tous ces sacrements furent célébrés en l’église de Revigny (Meuse).

Au centre, nous avons le Souvenir des 3 Promesses de Félix Gustave LECOMTE. Félix est le septième enfant de la fratrie de douze à laquelle appartient notre arrière-grand-père Emile, un des frères d’Hector Ernest qui a fait l’objet de la lettre H de ce challenge. Si le document est en bien meilleur état que son voisin, il n’est pourtant pas complet. En effet, Félix fut baptisé en janvier 1887 et reçu sa première communion en avril 1899, le tout ayant été célébré en l’église de Saint-Sérotin (Yonne). En revanche, je ne sais pas si Félix a abandonné sa formation catholique en cours de route, ou si le document n’a pas été complété jusqu’au bout, toujours est-il que la date de sa confirmation est restée vide.

Enfin à droite nous trouvons le « diplôme » de notre grand-père Jean. J’ai utilisé ce mot avec un sourire car ma grand-mère avait effectivement noté « diplôme Jean » sur le dos du document roulé ; je ne m’attendais pas trouver ce genre de « diplôme » lorsque j’ai déroulé le papier pour la première fois… Jean a été baptisé en octobre 1925, a fait sa communion solennelle le 27 mai 1937 et fut confirmé le lendemain. Ces célébrations se sont déroulées en l’église Sainte-Elisabeth de Versailles (Yvelines), église qui a vu passer de nombreuses générations de notre branche maternelle, y compris la nôtre, en grande joie mais aussi en immense deuil.

Je ne sais pas si ces documents existent encore de nos jours, je n’en ai pas de générations plus récentes et n’en ai jamais vus. Je note cependant une évolution des 3 Promesses sur les années que couvrent ces trois témoins du passé, où la communion solennelle a remplacé la première communion pour le plus récent.

5 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s